Burn-out_670

Burn-Out: les signes qui doivent vous alerter

Je ne voulais pas manquer de vous faire découvrir l'excellent article paru dans l'Express le 28 avril dernier, du journaliste Vincent Olivier.

Je vous invite à le lire de toute urgence, particulièrement si vous vous demandez si, vous aussi, vous êtes concerné par le Syndrome d'Épuisement Professionnel, autrement appelé Burn-Out.

Il existe de nombreuses manifestations, physiques et psychiques, de survenue d'un burn-out.

L'Express vous aide à repérer les premier symptômes. Les chiffres sont alarmants. A l'occasion de la journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail ce 28 avril 2014, dans une étude, le Bureau international du travail rappelle que 2,2 millions de travailleurs dans le monde meurent chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d'un accident ou d'une maladie professionnelle, soit 5 000 personnes par jour.

Le burn-out n'est toujours pas reconnu comme maladie professionnelle, souligne Jean-Claude Delgènes, directeur du cabinet Technologia, dont l'Express avait publié en exclusivité les premiers résultats dans son dernier dossier sur le syndrome d'épuisement professionnel (SEP).

Pourtant, ce phénomène en augmentation constante depuis le début des années 1970, trouve son origine, "pour une part au moins, dans l'organisation même du travail", souligne le spécialiste.

Des millions de salariés en danger donc, mais difficile néanmoins d'en dresser un profil type, tant les conditions de travail, d'organisation et de management varient d'un métier à un autre.

Tant, également, "même si le SEP peut potentiellement toucher tout le monde, nous ne sommes pas tous à égalité face à ce risque: certains parviennent se protéger quand d'autres, à l'inverse, sont incapables de mettre à distance la sphère professionnelle qui va progressivement envahir la vie privée, jusque dans les rapports de couple", observe Jean-Claude Delgènes.

Pour autant, ajoute-t-il, il existe un certain nombre de signes qui peuvent, qui doivent alerter le salarié - ou, à défaut, son entourage.

Les manifestations physiques du burn out

Elles peuvent être extrêmement variées, allant du relativement bénin (crampes d'estomac) au risque vital, comme ce fut le cas pour Monique, 46 ans, secrétaire dans une organisation de congrès internationaux, victime d'un malaise cardiaque en 2009 et qui a été sauvée par... un médecin du travail présent sur place !

=> Lire la suite de l'article sur le blog de L'Express

Partagez sur

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.